Defatyl avril 2019
Myconail avril 2019
Sleep avril 2019
Dynamag

MAL DES TRANSPORTS - Traitement homéopathique

Le mal des transports concerne les troubles ressentis par certaines personnes lors de l'usage d'un véhicule, quel qu'il soit. Nous n'y sommes pas tous également sensibles. L'origine en est une réaction nerveuse exacerbée qui trouve son origine dans l'oreille interne, le siège de l'équilibre. Les enfants en sont d'ailleurs plus souvent victimes alors que les nourrissons ne le sont pas.


Le mal des transports peut se traduire par différents symptômes :

  • pâleur
  • vertiges
  • sensation de faiblesse
  • anxiété
  • salivation
  • sueurs froides
  • nausées
  • vomissements
Le traitement homéopathique permettra de traiter mes aussi de prévenir le mal des transports sans entraîner de somnolence. Nous devrons, pour bien définir ce traitement, observer attentivement les différents symptômes présents.
Les produits unitaires suivants se prendront préventivement à raison de 3 à 5 granules la veille du départ, 30 minutes avant le départ et deux à trois fois sur la journée en fonction de la longueur du trajet en dilution 9CH.
Pour traiter les symptômes déjà présents, utiliser les dilutions 30K ou 5CH en répétant les prises plusieurs fois par jour.

Cocculus indicus

Symptômes : vertiges, nausées, sensation de faiblesse et parfois vomissements
Aggravation par n'importe quel mouvement (la personne touchée ne bouge et ne parle pas)
L'air frais n'apporte pas d'amélioration.

Tabacum

Symptômes : vertiges, nausées, sueurs froides et parfois vomissements.
Amélioration par l'air frais (en ouvrant la fenêtre), en se découvrant et en fermant les yeux.

Petroleum

Symptômes : vertiges, nausées, sueurs froides, salivation et parfois vomissements.
Aggravation par les odeurs d'essence ou de gaz d'échappement.
Amélioration en mangeant

Nux vomica

Symptômes : nausées importantes avec faiblesse et presque évanouissement, salivation excessive, bouffées de chaleur. Difficulté à vomir alors que cela apporterait un soulagement.
Aggravation en mangeant.
Amélioration en position couchée et par le sommeil

Borax

vertiges lés aux mouvements brusques vers le bas (trou d'air en avion)


Il existe une spécialité des laboratoires BOIRON appelée COCCULINE qui reprend les 4 remèdes les plus importants : cocculus indicus - tabacum - petroleum - nux vomica.

Prenez 2 comprimés la veille du départ, 2 comprimés une demi heure avant le départ et 2 à 3 prises sur la journée en fonction de la longueur du trajet.

Demandez toujours à la personne malade de regarder la route par la vitre avant et non sur le côté.

Bonne route ou bon voyage!